• La route du vin

    Cela fait maintenant de nombreuses années que le vin chilien est mondialement réputé et n'a plus beaucoup à envier à nos vignobles. Il fallait quand même aller y jeter un oeil...

    Dans les alentours de Santiago on trouve de grandes propriétés vinicoles, en voici les deux principales.

     

    Concha y Toro

    La route du vin

    Dans la vallée centrale, ils possèdent 78 hectares de cabernet sauvignon, mais en tout plus de 11 000 hectares se partagent entre le Chili, l'Argentine et les Etats-Unis. Concha y Toro a été créé en 1883, et son Don Melchor est l'un des mieux notés par les revues spécialisées.

    La route du vin

    Son vin le plus célèbre reste le Casillero del Diablo, que l'on trouve en différents cépages : cabernet sauvignon, carménère, merlot, chardonnay, sauvignon blanc et syrah.

    Le carménère, cépage d'origine bordelaise, est inconnu de par chez nous, car ravagé par le phylloxera au cours du XIXe siècle. Le Chili détient un climat et des barrières naturelles (cordillère des Andes, désert d'Atacama, océan pacifique et Patagonie) qui permettent à ses vignobles de se développer en toute tranquillité.

    La route du vin

    Dans les bodegas, à 4 mètres sous terre, les barriques se reposent dans des conditions naturelles idéales. Construites au XIXe siècle, les bodegas ont fait leur preuve puisqu'ayant résisté à quatre tremblements de terre. Les références à la France sont nombreuses, outre le  nom des cépages, on fait venir de France les barriques en bois de chêne qui apportent aux vins les arômes les plus fins.

    La route du vin

    On retiendra de la dégustation le Casillero del Diablo "reserva privada" (mélange de cabernet sauvignon et de syrah).

    La route du vin

    Pour les fans de foot, le Casillero del Diablo est logiquement devenu l'un des sponsors officiels des diables rouges de l'équipe de Manchester United.

    ***

     

    Undurraga

    La route du vin

    Loin des 280 millions de litres produits chaque année par Concha y Toro,  la maison Undurraga produit, elle, 15 millions de litres... tout de même.

    La route du vin

    L'avantage de ces visites automnales, c'est que l'on peut assister aux vendanges et suivre tout le processus de vinification.

    La route du vin

     La route du vin

     

    La route du vin

     

    La route du vin

    La route du vin

    La route du vin

    La route du vin

    La route du vin

    La route du vin

    La route du vin

    La route du vin

    « Niños de Santiago14.04.2013 - Santiago > Valparaíso »